Rôles

Accueil Parents Rôles

Vous êtes un parent et votre enfant rencontre des difficultés dans son parcours scolaire?

Le CRÉPAS peut vous fournir des outils, des ressources et de la documentation pour faire une différence dans la réussite de votre enfant.

Soyons complices de sa réussite!

Le parent est un pilier de la réussite scolaire de son enfant. Son engagement fait toute la différence. Son influence commence dès la petite enfance et doit se poursuivre jusqu’à la fin de son parcours scolaire menant à un diplôme, quel qu’il soit : secondaire, professionnel, collégial ou universitaire. Son rôle doit s’exercer de différentes façons.

Parce que nous voulons que nos enfants puissent se développer à leur plein potentiel

Le décrochage scolaire n’est pas un geste spontané. Il ne peut se résumer à l’acte d’abandonner une formation. Le décrochage est le point culminant d’un long processus de désengagement de la part du jeune envers l’école et son parcours scolaire. Par conséquent, il faut porter attention aux signes de désengagement et agir en prévention, avant que le jeune ne décide de décrocher. Pour des stratégies efficaces qui vous permettront de faire une différence auprès de votre enfant, téléchargez ce guide produit par le Comité RAP (Réussite-Accomplissement-Persévérance) Côte-Nord ainsi que le document « Le parent jardinier » réalisé par le Comité régional pour la valorisation de l’éducation (CREVALE) :

 

Guide du parent soutienLe parent jardinier

Des gestes simples comme une marque d’attention, un mot d’encouragement ou un sourire de la part du parent peuvent avoir une immense influence sur le jeune.

Vous êtes partie prenante de leur réussite scolaire

Dès la naissance, vous pouvez faire différentes actions.

Même adulte, il a encore besoin de votre soutien :

La bonne recette avec son adulte en devenir?

Apprendre à répondre à divers besoins du jeune sans nécessairement vivre au quotidien avec lui. Être là en cas de besoin. Parler régulièrement. Encourager. Supporter financièrement si possible.

La bonne recette avec son ado?

Garder en tête que l’accompagnement et l’encadrement ne s’arrête pas une fois que son enfant passe la porte de l’école secondaire. Encourager et recommencer chaque jour. Parler avec lui d’avenir, de projets, de la vie, sous tous ses aspects, même si la communication est parfois plus difficile à l’adolescence. Essayer d’être un modèle à ses yeux. Superviser le temps consacré aux études, au travail et aux loisirs. Trouver un point d’équilibre entre l’encadrement et l’autonomie.

La bonne recette avec son petit écolier?

Chaque jour, l’encourager. Donner une tape sur l’épaule à l’occasion. Offrir un encadrement constant. Jeter un œil pendant les devoirs. Donner un coup de pouce quand on peut. Demander comment la journée en classe s’est passée. Confier des responsabilités. Parler en bien de l’école. Être là, pour lui, quand il en a besoin.