Prix d’excellence Fondation-Armand-Frappier-INRS en innovation sociale

Le Conseil régional de prévention de l’abandon scolaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean (CRÉPAS) s’est vu remettre aujourd’hui à Montréal le Prix d’excellence en innovation sociale de la Fondation-Armand-Frappier-INRS.


Créé en 1978, la Fondation universitaire Armand-Frappier de l’Institut Nationale de Recherche Scientifique est un organisme qui contribue à l’avancement et à l’excellence de la recherche visant à trouver des solutions concrètes aux enjeux sociétalement prioritaires et qui ont le pouvoir de changer le monde. La Fondation décernait depuis 1994 des prix d’excellence dans les domaines de la santé, de l’environnement et des télécommunications, des nanosciences et de l’énergie. Le prix d’excellence en innovation sociale est une nouveauté cette année, et c’est donc au CRÉPAS que revient l’honneur d’en être le premier lauréat. Le CRÉPAS a été choisi sur recommandation d’un comité scientifique et sans appel public de candidatures, ce qui vient souligner le rayonnement de l’expertise régionale pour la diplomation des jeunes partout au Québec.

 
« Cet honneur est évidemment une véritable – et agréable – surprise pour l’équipe et les volontaires du CRÉPAS. C’est surtout une récompense qui vient couronner les efforts de toute une région et qui doit être partagée avec l’ensemble des acteurs d’ici concernés par la problématique de l’abandon scolaire et qui œuvrent chaque jour à la réussite des jeunes. Ensemble, grâce au modèle de mobilisation que nous avons développé au fil du temps, nous sommes parvenus à faire du Saguenay–Lac-Saint-Jean un véritable chef de file en persévérance scolaire. Le modèle régional, qui s’appuie sur la mobilisation active, la recherche et le transfert de connaissances, la sensibilisation et l’intervention auprès des communautés, suscite l’intérêt partout au Québec et ailleurs dans le monde », commente madame Isabel Auclair, directrice du CRÉPAS. « Le prix vient nous rappeler que nous pouvons être fiers de ce que nous avons accompli collectivement. Il nous rappelle également notre responsabilité de poursuivre nos efforts pour qu’encore plus de jeunes diplôment! », ajoute quant à elle madame Sophie Dufour, présidente du CRÉPAS.