MAGE UQAC se mérite la mention d’honneur du CRÉPAS en conciliation études-travail

M. Claude Ouellet, président du CRÉPAS / Mme Joanie V. Tremblay et M. Martin Poirier, présidente et directeur du MAGE-UQAC / M. Patrick Dallaire, représentant de Première Vidéo

Le 27 avril dernier, la Chambre de commerce du Saguenay présentait le Gala du mérite économique 2011 sur le thème « Voies d’avenir, un tournant pour nos entreprises ». À cette occasion, le Mouvement des Association Générales Étudiantes de l’UQAC (MAGE UQAC) s’est mérité la Mention d’honneur en conciliation études-travail décernée par le CRÉPAS. Mme Joanie V. Tremblay et M. Martin Poirier, respectivement présidente et directeur général du MAGE-UQAC, ont reçu le prix des mains de M. Patrick Dallaire, représentant de la chaîne Première Vidéo inc., l’entreprise honorée l’an dernier.


Le MAGE-UQAC est un organisme à but non lucratif qui possède une entreprise privée, les Services de l’Association Générale Étudiante (SAGE), laquelle comporte quatre volets : la cafétéria, la cantine, le Baruqac et le service de reprographie étudiante. Avec un chiffre d’affaires de plus de 2 M $, ces quatre entreprises emploient jusqu’à 110 étudiants pendant la période scolaire et environ 25 pendant la période estivale.
 
Le MAGE-UQAC est certifié en conciliation études-travail depuis 2007, mais cet enjeu fait partie intégrante des valeurs de l’entreprise depuis ses débuts et se traduit par des mesures concrètes. Ainsi, l’étudiant embauché a la possibilité d’occuper un poste relié à son domaine d’étude, ce qui vient consolider ses acquis scolaires et lui apporte une expérience de travail significative. De plus, la gestion des horaires de travail s’effectue toujours à l’aide de l’horaire scolaire de l’employé. Le MAGE-UQAC est conscient des charges scolaires de l’employé et est donc en mesure de lui assurer des conditions de travail adaptées à sa réalité. Finalement, elle dispose d’un bassin d’employés suffisant pour assurer les remplacements et d’un système informatique permettant aux employés de gérer entre eux leurs besoins de remplacement.
 
Créée en 2005, la Mention d’honneur en conciliation études-travail vise à reconnaître les efforts d’un employeur qui a apporté des changements favorables et durables au sein de son milieu de travail pour favoriser la conciliation des études et du travail de ses employés aux études.
 
La Mention d’honneur en conciliation études-travail a été attribuée à sept entreprises à ce jour :
 
  • 2005 – Sport Expert Atmosphère
  • 2006 – Hôtel La Saguenéenne
  • 2007 – Potvin et Bouchard
  • 2008 – Restaurants McDonald’s du groupe Jean-Daniel Bédard
  • 2009 – Restaurant Coq Rôti de Chicoutimi
  • 2010 – Première Vidéo inc.
  • 2011 – MAGE UQAC