PUBLICATIONS
Communiqués

Diffusion des données d’une enquête réalisée par le Centre collégial de transfert en pratiques sociales novatrices (CCTT-PSN) ÉCOBES auprès de 1 452 adolescents : Un regard unique sur le vécu des jeunes du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Ce matin, à la polyvalente de Jonquière, se tenait le premier de quatre événements de diffusion des données extraites d’une enquête réalisée en 2008 auprès de 1 452 jeunes du Saguenay–Lac-Saint-Jean par le CCTT-PSN ÉCOBES Recherche et transfert. Il s’agit d’une troisième enquête réalisée dans notre région, après celles de 1997 et de 2002, afin d’apprécier l’évolution de différentes réalités que vivent les jeunes. Composée d’intervenants issus des milieux scolaire, communautaire et de la santé, l’assistance a pu prendre connaissance d’un portrait détaillé des habitudes de vie des jeunes, de leur vécu psychoaffectif, de leurs aspirations scolaires, de leur engagement dans les études, du cumul études-emploi ainsi que de leurs habitudes de sommeil.


Pour la première fois, cette enquête a également été menée dans d’autres régions du Québec, soit la Capitale-Nationale et les Laurentides. Cette approche interrégionale a donc permis d’établir une base de comparaison intéressante pour distinguer ce qui relève de situations régionales et ce qui appartient à la culture des jeunes en général.
 
Quelques faits saillants…
 
La première partie de la présentation s’attardait principalement à comparer des données des trois enquêtes sur des sujets tels que les aspirations scolaires, les choix de carrière, l’estime de soi, la détresse psychologique et le désir d’enracinement en région.
 
Au chapitre des bonnes nouvelles, on peut signaler que la perception des élèves du secondaire au SLSJ quant au soutien affectif des parents s’est considérablement améliorée depuis 1997; le soutien élevé des deux parents est passé de 12,7 % en 1997 à 22,6 % en 2008. À ce titre, la région a d’ailleurs multiplié les campagnes de sensibilisation quant à l’importance de l’accompagnement des parents et de l’encouragement des jeunes depuis le milieu des années 90. On note aussi des améliorations sensibles quant à la perception du soutien du père et de la mère dans les études.
 
En ce qui concerne les habitudes de vie, on remarque par ailleurs une augmentation considérable de la proportion des non-fumeurs, laquelle est passée de 60,3 % en 1997 à 85,9 % en 2009. En revanche, la prévalence des relations sexuelles non protégées chez les élèves du secondaire âgés de 15 ans et plus s’avère relativement stable (43,6 % en 2002, 44,9 % en 2008).
 
La seconde partie portait sur l’engagement scolaire comportemental des élèves, à travers des manifestations telles que la présence en classe, la participation active aux cours et la réalisation des travaux scolaires. On y apprenait notamment que les manifestations de désengagement scolaire varient selon le sexe et qu’elles tendent à augmenter de façon significative au fil du parcours scolaire au secondaire.
 
Finalement, la dernière partie de la présentation concernait les habitudes de sommeil et la fatigue chez les jeunes. Signalons d’emblée que 28,5 % des jeunes interrogés adoptent de mauvaises habitudes en retardant de plus de 2 h 30 l’heure du coucher la fin de semaine. Aussi, des proportions importantes de jeunes affirment avoir déjà manqué de concentration en classe (72,3 %), avoir perdu l’envie d’aller à l’école (43,0 %) et s’être endormi sur le pupitre pendant les cours (31,7 %) en raison de la fatigue.
 
Source des données et partenaires de diffusion
 
Les données présentées ce matin sont tirées des documents de recherche suivants publiés par le CCTT-PSN ÉCOBES Recherche et transfert, en partenariat avec l’Agence de la santé et des services sociaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean, la Fondation Lucie et André Chagnon et le Conseil régional de prévention de l’abandon scolaire (CRÉPAS) :
 
§         Être jeune aujourd’hui : habitudes de vie et aspirations des jeunes des régions de la Capitale-Nationale, du Saguenay–Lac-Saint-Jean et des Laurentides (auteurs : Marco Gaudreault, Mélanie Gagnon et Nadine Arbour, avec la collaboration de Julie Auclair, Luc Parent, Josée Thivierge, Luc Laberge, Marie-Ève Blackburn et Michel Perron)
 
§         Regard sur les adolescents du Saguenay–Lac-Saint-Jean : comprendre pour mieux les soutenir (auteurs : Marco Gaudreault, Josée Thivierge, Luc Laberge, Mélanie Gagnon, Suzanne Veillette, Michaël Gaudreault, Nadine Arbour, Julie Labrosse et Michel Perron)
 
Les événements de diffusion de l’enquête sont réalisés conjointement par les commissions scolaires De La Jonquière, des Rives-du-Saguenay, du Pays-des-Bleuets et du Lac-Saint-Jean, par les centres de santé et de services sociaux de Jonquière, de Chicoutimi, de Lac-Saint-Jean-Est, Cléophas-Claveau, Domaine-du-Roy et Maria-Chapdelaine, ainsi que par le Conseil régional de prévention de l’abandon scolaire (CRÉPAS).
 
 
– 30 –
 
 
 
Source :   
CRÉPAS
 
Pour information et entrevues :                              
Frédéric Tremblay, conseiller en communication
547-2191, poste 338

 
Télécharger le communiqué

Communiqué 2010-04-06