PUBLICATIONS
Communiqués

PARCOURS 0-20 ANS : Un projet pilote d’envergure et un laboratoire d’expérimentation des meilleures pratiques pour le CRÉPAS

Le Conseil régional de prévention de l’abandon scolaire (CRÉPAS) du Saguenay–Lac-Saint-Jean dévoilait ce matin les grandes lignes d’un important projet de prévention de l’abandon scolaire, PARCOURS 0 - 20 ans, qui aura cours sur le territoire de Jonquière durant les trois prochaines années. Rendu possible grâce à la contribution financière de Rio Tinto Alcan dans le cadre de son programme Ensemble pour la persévérance scolaire, ce projet d’envergure sera mené en partenariat avec la Commission scolaire De La Jonquière qui accueille l’initiative avec une volonté de collaboration exceptionnelle. Le lancement avait d’ailleurs lieu à l’école primaire Sainte-Marie-Médiatrice, l’un des quatre établissements scolaires ciblés dans le cadre du projet.


Le soutien significatif de Rio Tinto Alcan donne à l’équipe de professionnels du CRÉPAS et au réseau de volontaires impliqués au sein de ses diverses instances les moyens de faire plus et de faire autrement, notamment en termes d’expérimentation de nouvelles façons de faire. Les actions mises en œuvre seront évaluées et pourront faire l’objet de transfert à d’autres milieux de pratique. Le projet est ambitieux à plusieurs égards. C’est la première fois que le CRÉPAS mènera un projet de cette ampleur en milieu urbain, l’organisation ayant principalement accompagné des démarches de concertation en milieu rural jusqu’à présent. Parcours 0 - 20 ans représente aussi une opportunité de tester des mesures qui ont démontré leur efficacité pour réduire le décrochage ailleurs au Québec et dans le monde, et ce, tout au long du parcours scolaire des jeunes, de la petite enfance à l’âge adulte.
 
De par sa nature complexe, l’abandon scolaire commande que des acteurs de tous les secteurs d’activité partagent une vision commune de la problématique et mettent en commun leurs efforts pour la contrer. La synergie créée par la diversité de ces partenariats permet d’avoir un impact sur les différentes dimensions de la problématique. C’est ce modèle d’intervention qui caractérise l’action du CRÉPAS depuis sa création en 1996 qui est ici proposé au milieu à travers le projet Parcours 0 - 20 ans. Au regard des nombreuses initiatives qui ont déjà cours dans les écoles et dans le milieu sociocommunautaire, le défi est important et nécessite d’y investir toute l’expertise en innovation sociale développée au cours des quinze dernières années. Le projet vise également l’intensification des efforts d’accompagnement des jeunes à risque lors des transitions déterminantes du parcours scolaire.
 
Le président du CRÉPAS, Claude Ouellet, a remercié Rio Tinto Alcan, représenté par M. Étienne Jacques, vice-président, Métal primaire, Saguenay–Lac-Saint-Jean, de cette marque de confiance significative de même que Mme Josette Lessard-Morin, présidente de la Commission scolaire De La Jonquière pour la collaboration soutenue des dirigeants depuis les premiers balbutiements du projet. « Ce soutien financier important de Rio Tinto Alcan témoigne de la reconnaissance du modèle développé depuis 15 ans au Saguenay–Lac-Saint-Jean pour lutter contre le décrochage scolaire. Avec l’engagement sans équivoque de la Commission scolaire De La Jonquière, la région pourra assurément continuer d’innover en matière de prévention de l’abandon scolaire », a déclaré M. Ouellet. Il a également tenu à souligner la participation active des directions de l’école primaire Sainte-Marie-Médiatrice, de l’École polyvalente Jonquière, du Centre de formation professionnelle Jonquière et du Centre de formation générale des adultes De La Jonquière, des acteurs-clés de la réussite d’un tel projet de concertation avec la communauté.
                                                                                
Le président du CRÉPAS a terminé son allocution en félicitant l’initiative de Rio Tinto Alcan de dédier un fonds pour soutenir les actions favorisant la persévérance scolaire des jeunes, puisque la persévérance scolaire est l’affaire de tous. Il a invité les parents, les gens d’affaires et les intervenants œuvrant dans tous les secteurs d’activités à répondre à l’appel du CRÉPAS de prendre part au grand chantier auquel les jeunes jonquiérois les convient, soit de les soutenir et de les encourager chaque jour à la maison, à la garderie, à l’école, au travail et dans toutes les dimensions de leur cheminement vers la vie adulte.
 
 
À propos du CRÉPAS
 
Les partenaires suivants sont engagés autour de l’action du CRÉPAS : commissions scolaires De La Jonquière, du Pays-des-Bleuets, du Lac-Saint-Jean et des Rives-du-Saguenay, cégeps de Chicoutimi, de Jonquière, de Saint-Félicien et Collège d’Alma, UQAC, gouvernement du Québec, Conseil régional des partenaires du marché du travail, Agence de la santé et des services sociaux du SLSJ, Service Canada, Conférence régionale des élus, Regroupement Action Jeunesse 02, Rio Tinto Alcan, Desjardins, Fondation Antoine-Turmel, Protectron, TVA SLSJ, RockDétente 96,9, NRJ 94,5, ÉCOBES Recherche et transfert et VISAJ.
 

Maillant les efforts de tous ces partenaires, le CRÉPAS a pour mission de prévenir l’abandon des études chez les jeunes du Saguenay–Lac-Saint-Jean au secondaire, au collégial et à l’université par des actions concertées tant au plan local que régional. Le travail du CRÉPAS s’inscrit dans un partenariat sans cesse renouvelé avec la communauté visant à maintenir une vision commune de la problématique et à soutenir des interventions structurantes et efficaces. Le CRÉPAS est porteur du plan d’action régional en prévention de l’abandon scolaire.