Laboratoire d’innovation en persévérance scolaire

Un partenariat fructueux pour les élèves de l’école secondaire Curé-Hébert

 

Hébertville, le 2 avril 2019 — Le Conseil régional de prévention de l’abandon scolaire (CRÉPAS) du Saguenay–Lac-Saint-Jean (SLSJ) et Rio Tinto dévoilaient, ce matin, les grandes lignes du laboratoire d’innovation en persévérance scolaire, Dans la mire, ayant cours dans le secteur sud de la MRC Lac-Saint-Jean-Est. Ce laboratoire est mené en partenariat avec la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean et divers organismes sur son territoire. L’activité s’est déroulée à l’école secondaire Curé-Hébert, le lieu d’accueil de ce projet novateur qui s’avère un terreau fertile pour innover en matière de prévention de l’abandon scolaire et où le projet IMPACTS sur ta réussite, dévoilé aussi ce matin, a vu le jour.

 

« Nos jeunes, c’est notre avenir. Ce sont eux qui bâtiront nos sociétés et communautés de demain, d’où l’importance de travailler ensemble lorsqu’on parle d’éducation. Chez Rio Tinto, nous sommes impliqués à collaborer avec les experts du milieu et avec nos communautés pour encourager la persévérance scolaire. À titre de partenaire du CRÉPAS depuis sa création en 1996, nous sommes très heureux d’investir, via le Fonds Rio Tinto Aluminium Canada, un montant de 300 000 dollars sur trois ans pour le projet Dans la mire. Depuis le printemps 2017, ce projet permet de mobiliser des acteurs provenant de divers secteurs d’activité et d’expérimenter différentes approches favorisant la persévérance scolaire » indique Xuân-Lan Vu, chef de service Communications et Communautés chez Rio Tinto.

 

De par sa nature complexe, l’abandon des études implique que des acteurs de différents horizons partagent une vision commune de la problématique et des actions à entreprendre afin de le contrer. Le soutien financier de Rio Tinto est une marque de confiance significative et témoigne de la reconnaissance du modèle d’intervention développé depuis plus de vingt ans au SLSJ pour lutter contre le décrochage scolaire.

 

Lors de la conférence de presse, Isabel Auclair, directrice du CRÉPAS, a souligné l’engagement exceptionnel de tous les partenaires impliqués dans ce projet éminemment porteur. Elle a déclaré : « Toutes les personnes sollicitées ont accepté l’invitation du CRÉPAS et leur nouvelle mission : collaborer pour créer, innover et inventer des pistes de solution pour favoriser la persévérance scolaire des élèves de l’école Curé-Hébert. Au fil des mois, de nombreux partenaires se sont alliés à la cause des membres du comité école-communauté. Tous collaborent à l’atteinte des objectifs fixés par le comité : accroître l’engagement scolaire des élèves et créer un milieu bienveillant. » Plusieurs actions ont été mises en œuvre, dont une expédition avec un groupe de jeunes et deux enseignants dans la réserve faunique des Laurentides, un projet d’embellissement par et pour les jeunes, le monitorage de l’engagement scolaire et l’implantation de périodes de tutorat pour tous les élèves.

 

Ce projet d’accompagnement représente une opportunité d’explorer et de mettre à l’essai des solutions nouvelles pour mieux soutenir les élèves de l’école Curé-Hébert. Les actions mises en œuvre sont évaluées et les apprentissages réalisés sont documentés en vue d’un éventuel transfert vers d’autres milieux. Déjà, plusieurs retombées sont anticipées, notamment un coffre à outils destiné aux écoles secondaires qui souhaitent uniformiser l’encadrement offert à leurs élèves par les tuteurs est prévu. La directrice du CRÉPAS a terminé son allocution en félicitant tous les acteurs, incluant les parents, qui contribuent à resserrer les mailles du filet de protection qui entoure les élèves. Prévenir l’abandon scolaire, c’est travailler, entre autres, à ce que tous les jeunes puissent trouver la motivation nécessaire pour persévérer et réussir. C’est aussi leur permettre de croire en leurs capacités, de nourrir leurs ambitions et de réaliser leurs rêves. Ensemble, poursuivons cette mobilisation et inventons un avenir meilleur pour nos jeunes.

 

À propos du CRÉPAS

 

 

Le CRÉPAS a pour mission de prévenir l’abandon des études chez les jeunes du SLSJ par la mobilisation des acteurs interordres et intersectoriels et par le développement d’actions territoriales concertées. Le travail du CRÉPAS s’inscrit dans un partenariat avec la communauté visant à maintenir une vision commune de la problématique et à soutenir des interventions structurantes et efficaces. Il est le fruit de la concertation des partenaires suivant : les commissions scolaires De La Jonquière, du Lac-Saint-Jean, du Pays-des-Bleuets, des Rives-du‑Saguenay et Central Québec; les syndicats de l’enseignement De La Jonquière, du Lac-Saint-Jean, de Louis-Hémon et du Saguenay; les cégeps de Jonquière, de Chicoutimi, de Saint-Félicien et d’Alma; l’UQAC; Services Québec SLSJ; le Centre intégré universitaire de santé et services sociaux (CIUSSS) du SLSJ; Rio Tinto; Ubisoft Éducation; le gouvernement du Québec; Avenir d’enfants; la Fondation Lucie et André Gagnon; le Conseil régional des familles; les carrefours jeunesse-emploi Saguenay, des Bleuets et Lac-Saint-Jean-Est; la Chaire de recherche VISAJ; et ÉCOBES – Recherche et transfert.

 

 

–30–

 

SOURCE :                 

Ariane Fortin, agente aux communications, CRÉPAS

Téléphone : 418 547-2191, poste 6171

arianefortin@cegepjonquiere.ca

 

INFORMATION :

Isabelle Tremblay, professionnelle en transfert de connaissances, CRÉPAS

Téléphone : 418 547-2191, poste 6189

isabelletremblay@cegepjonquiere.ca

 

Véronick Lalancette, conseillère relations médias, Rio Tinto

Téléphone : 581 234-6514

veronick.lalancette@riotinto.com